Les rencontres de l'ANRAT

LES RENCONTRES DE L’ANRAT

 

À partir de cette année 2019, l’ANRAT est l’initiatrice, à Paris et en région, d’une série de rencontres-débats à l’occasion de spectacles ouvrant d’importants questionnements éthiques et esthétiques concernant aussi bien la création théâtrale que les pratiques enseignantes. 

Chaque année, une thématique commune fédèrera ces temps d'échange ayant lieu à travers le territoire national, pour renforcer et nourrir le réseau de théâtre-éducation dont l’ANRAT est le point d’ancrage.  

 

Cette saison, le thème retenu est  « Création et (auto)censure, questions posées aux artistes et aux enseignants ».

 

 

L'acte I de ces rencontres a eu lieu le dimanche 10 février à 16h à la Cartoucherie de Vincennes, à l'occasion de Kanata-Épisode I-La Controverse,  fruit de la collaboration entre Robert Lepage et le Théâtre du Soleil. Ce spectacle a été déprogrammé au Québec, sur fond de débats houleux autour de la notion d’appropriation culturelle. Ariane Mnouchkine, après une rencontre avec des représentants des peuples autochtones canadiens, en compagnie de Robert Lepage, a décidé de maintenir la programmation de Kanata en France. L’éditorial publié le 5 septembre 2018 par le Théâtre du Soleil pour justifier cette décision pose des questions essentielles, au cœur de la liberté artistique. C’est cette liberté que la rencontre a souhaité aborder, dans sa complexité actuelle, en partant de l’œuvre présentée sur scène. 

 

 

 

L’acte II s'est déroulé le samedi 30 mars à partir de 18h à l’espace Cardin-Théâtre de la Ville, à l’occasion du spectacle Les Sorcières de Salem d’Arthur Miller présenté dans une mise en scène d’Emmanuel Demarcy-Mota du 26 mars au 19 avril.

Pour en savoir plus

 

En résonance avec cette thématique, l’ANRAT, en partenariat avec l’OCCE-THÉÂ et la Maison du geste et de l’image, organise un stage autour des écritures théâtrales jeunesse les samedi 13 et dimanche 14 avril, qui se clôturera par une table-ronde en présence de Dominique Richard.