Le 27 mars, les enfants du siècle prennent la parole - édition 2020

 
Au vu de la situation, l’opération « le 27 mars, les enfants du siècle prennent la parole » ne peut suivre les modalités initialement prévues. 
Toutefois la période singulière qui s’ouvre peut être l’occasion de mettre en valeur d’éventuels témoignages, écrits ou filmés, de jeunes évoquant ce que leur apporte la pratique du théâtre, d’éventuellement solliciter les partenaires enseignants pour en recueillir auprès de leurs élèves, et de s’en faire l’écho sur le site dédié http://27mars-anrat.net sur la page Facebook de l'ANRAT.
 
 
Ce soir là -ou un autre soir proche, selon la programmation de la structure- des groupes d’élèves engagés dans un projet en partenariat prendront la parole dans les théâtres à travers le territoire national :  pour accueillir le public venant voir un spectacle, en lever de rideau, ou à l’entracte, à travers un témoignage, une lecture, une mise en espace, voire une mise en jeu, sous la conduite de leur(s) enseignant-e(s) et de leur(s) artiste(s) partenaire(s).
 
Pour cette édition 2020, d'ores et déjà, la Colline, théâtre national, la Comédie de Saint-Étienne, le TnBA, le Théâtre Dijon Bourgogne, le Théâtre des Îlets, le Nouveau Théâtre de Montreuil, le Théâtre de Sartrouville, La Coursive, la Maison des Arts de Créteil, le Théâtre 71, le Bateau Feu, le Centre Culturel André Malraux (Vandœuvre-lès-Nancy), la MC93, La Garance,  la Maison de la Culture d'Amiens, le théâtre du Rond-Point, le Mouffetard-héâtre des arts de la marionnette, La Villette, le Théâtre Dunois, le théâtre Romain Rolland, le théâtre de la Coupe d'Or, Le Grand T à Nantes, le Théâtre de Lorient, l'Olympia à Tous, Le Théâtre Paris-Villette, le Pôle au Revest-les-Eaux, le Grand bleu à Lille, le Monfort et le théâtre Louis Aragon ont annoncé leur participation à l'opération cette année.
 
Découvrez le portrait d'un enfant du siècle
 
Pour plus d'information sur cette opération, rendez-vous sur notre page dédiée